Bienvenue

sur le site de l'Association Recherches Mimétiques qui diffuse et développe les thèses de René Girard

 

Désir triangulaire
«L'homme désire toujours selon le désir de l'Autre.» - (Mensonge romantique et vérité romanesque)
Désir triangulaire
L'Apocalypse
"L'Apocalypse n'annonce pas la fin du monde ; elle fonde une espérance." René Girard ("Achever Clausewitz")
L'Apocalypse
Le Bouc émissaire
« Aujourd'hui comme dans le passé, avoir un bouc émissaire, c'est ne pas savoir qu'on l'a.» - René Girard ("Je vois Satan tomber comme l'éclair")
Le Bouc émissaire

 

           

 

Entretien avec Benoît Chantre, à l'occasion de l'exposition "Traces du sacré" au Centre Pompidou

 

 Le hasard ou la nécessité a voulu que le parcours adopté par les commissaires de l'exposition.recoupe les grands moments du livre d'entretiens que René Girard venait de réaliser avec Benoît Chantre. 

 

"Achever Clausewitz" permet à René Girard d'inscrire dans une perspective historique et non plus seulement anthropologique le rapport qu'il a établi entre la violence et le sacré.

 

Filmé le 7 décembre 2007, ce nouvel entretien prend donc naturellement comme point de départ l'année 10806 et la bataille de Iéna. La foudroyante défaite infligée par Napoléon à la Prusse marque en effet de façon décisive l'oeuvre et le destin de Carl Von Clausewitz; elle constitue aussi un de ces ébranlements majeurs qui modèlent le visage de la modernité.

 

1. Clausewitz et Napoléon (12')

 

2. Hegel et le christianisme (4')

 

3. Hölderlin, Dostoïevski et Nietzche (20')

 

4. Badelaire et Wagner (7')

 

5. Le Sacre du printemps (12')

 

6.Le Temps retrouvé (15')

 

 

RENE GIRARD

René Girard, (Avignon,1923, Palo Alto, 2015) est un grand anthropologue français (le Darwin dessciences humaines, selon Michel Serres) dont toute la carrière universitaire s’est déroulée aux Etats Unis (John Hopkins University, Stanford University). Auteur d’une vingtaine d’ouvrages, il a été élu à l'Académie Française en décembre 2005. Il est l'inventeur de la théorie mimétique.


L’œuvre de René Girard est définie par son auteur comme une anthropologie de la violence et du religieux. La théorie mimétique est fondée sur des hypothèses scientifiques. La principale d’entre elles repose sur la nature mimétique des désirs humains et ses conséquences paradoxales : la vie en société et « la guerre de tous contre tous ». Le plus grand bénéfice de cette théorie serait de nous permettre de donner du sens à notre histoire à partir de la préhistoire et même en deçà et donc de nous permettre de penser les cultures à partir de données naturelles ou biologiques.
 

 

THÉORIE MIMÉTIQUE

 

La théorie mimétique repose en effet sur le fait, bien évident mais peu ou mal exploité par les sciences sociales, que «l’homme diffère des animaux en ce qu’il est le plus doué pour l’imitation». La grande littérature, de Cervantès à Shakespeare et à Proust a développé l’idée que nos amitiés comme nos querelles ont la même source : nous nous imitons les uns les autres au point de fixer nos désirs sur des objets désirés ou possédés par les autres, (ce qui est à la fois l’essence du snobisme et le principe des guerres fratricides).

 

La découverte de Girard, dans les grands textes qu’il a su lire, est le danger mortel pour l’humanité, de l’indifférenciation. Ce n’est pas parce que les hommes diffèrent qu’ils se déchirent, c’est parce qu’ils s’imitent et se ressemblent. Les « doubles » sont des frères ennemis qui s’entretuent. Les sociétés archaïques se débarrassaient des jumeaux à leur naissance. Ainsi, de la tragédie grecque aux enquêtes de l’anthropologie religieuse, la question se pose de la possibilité de sortir d’une crise violente marquée par la perte de toutes les différences.

 

La question pourrait se formuler ainsi : par quels moyens ou quels mécanismes les proto-humains ont-ils pu survivre à leurs rivalités mimétiques ? La théorie mimétique pose la question de l’origine de l’homme, tout simplement.

 

LA RECHERCHE

La théorie mimétique fait l’objet de recherches transversales associant des chercheurs internationaux de différentes disciplines : 

 

On trouvera une introduction aux recherches dans chacun de ces domaines, les enregistrements des colloques et conférences organisées par l’ARM, en partenariat avec de grandes institutions (Bibliothèque nationale de France, Centre Pompidou, Hôpital américain, Ecole Nationale Supérieure (CIEPFC), Institut Catholique de Paris, Ecole des Chartes, etc)

 

Enfin une bibliographie par domaine, des ouvrages et des thèses des chercheurs intégrant la théorie mimétique dans leur travaux.

 

 

L’ASSOCIATION RECHERCHES MIMETIQUES 

 

 

L’Association Recherches Mimétiques a été créée en décembre 2005, à l'Académie française, en présence de René Girard.​ René Girard en a été le Président d’honneur jusqu'à sa mort.

 

L’ARM a pour but de structurer la recherche et la diffusion de la théorie mimétique en langue française. Son action recouvre, notamment, les domaines suivants:

- la collecte des archives de René Girard à destination du fonds Girard à la BnF,

- la recherche scientifique et l’enseignement fondés, en totalité ou en partie, sur cette théorie,   

- la communication des travaux et commentaires auxquels elle donne lieu,                
- la mise en réseau des personnes et structures qui partagent le même intérêt, en France et à l’étranger.

 

 

  • Qui sommes-nous ?
  • nos partenaires,
  • les chercheurs,
  • le "blog émissaire",
  • le ciné-club,
  • la formation,
  • les publications

 

 

ACTUALITES

 

Vous trouverez sur ce site les événements organisés en France par l'ARM, en partenariat avec diverses institutions et les liens vers Eventbrite pour vous y inscrire.

 

Nous présentons également les derniers ouvrages parus, intégrant la théorie mimétique.

 

Enfin, nous nous faisons l'échos des diverses manifestations autour de la pensée de René Girard, en France et à l'étranger.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Dernière modification : 31/03/2020