Vertiges du désir de Ollivier Pourriol actu 2 Pour une raison écologique de Bernard Perret

Géométire

Géométrie du désir de René Girard 

Editions de l'Herne



Le cheminement du désir n’est point rectiligne. Il emprunte des tangentes, il esquisse des triangles, il s’enfonce dans des cercles vicieux. Dans les essais réunis ici par Mark Anspach et présentés pour la première fois en France, René Girard montre que les plus grands écrivains sont des géomètres du désir.

Chez Chrétien de Troyes, Dante, Racine ou Marivaux, le jeu de l’amour ne doit rien au hasard mais obéit à des lois implacables qui s’éclairent à la lumière de l’hypothèse mimétique. La coquette, le masochiste, le Don Juan, le voyeur, tous se laissent entraîner dans un ballet fascinant dont la chorégraphie leur échappe. Tantôt léger, tantôt grave, toujours perspicace et iconoclaste, l’auteur de Mensonge romantique et vérité romanesque apporte avec ce volume un nouveau volet à sa fresque historique de l’amour en Occident.
Introduction de Mark Anspach.
Traduit de l'anglais par Myriam Dennehy et Mark Anspach.



Table des matières
Préface de Mark Anspach
Amour et haine dans Yvain
Paolo et Francesca, un désir mimétique
Passion et violence dans Roméo et Juliette
Racine, poète de la gloire
Marivaudage et hypocrisie
L’érotisme dans les romans de Malraux
Amour et amour-propre dans le roman contemporain

 

Retour