Actualités Cet autre qui m’obsède, de Jean-Michel Oughourlian

 

couv penser la foi chretienne

 

 

   "Penser la foi chrétienne après       René Girard"

 

de Bernard Perret,

 

aux éditions Ad Solem (parution 23 mai 2018).

 

 

 

  L'œuvre de René Girard a remis l'anthropologie religieuse au   goût du jour et a influencé en profondeur d'autres domaines   des sciences humaines et sociales. Son apport à   l'intelligence  de la foi chrétienne est considérable : en   montrant comment la Passion du Christ dévoile les ressorts   de  la violence constitutive des sociétés, Girard a éclairé la   singularité des Evangiles par rapport aux mythes fondateurs   de la culture humaine.

 

   Un nombre croissant de théologiens se sont emparés de sa pensée pour reposer les questions du mal, du sacrifice et de la Rédemption. L'un des bénéfices de cette lecture des Evangiles est de souligner la cohérence entre la prédication du Royaume et la signification des circonstances de la mort de Jésus. Plus largement, elle permet de lire les textes bibliques comme la découverte progressive de la non-violence de Dieu.

 

  Ce livre est d'abord une présentation des enjeux de la pensée de René Girard pour le christianisme et un premier bilan des théologies qui s'en inspirent. L'auteur conduit ensuite une réflexion plus personnelle sur les rapports entre anthropologie et théologie. Il montre comment la théorie de Girard permet de penser les relations entre religion et violence, et il interroge le sens du rituel chrétien dans un contexte de sécularisation. 

 

 

Bernard Perret est essayiste et vice-président de l’ARM. Il a mené une double carrière de haut-fonctionnaire et de chercheur en sciences humaines. Ses travaux touchent des sujets variés : questions économiques et sociales, écologie, anthropologie sociale, christianisme. Il a publié de nombreux ouvrages, parmi lesquels : L'Economie contre la société (avec Guy Roustang ; 1993 ; réed. 2001) ; La Logique de l'espérance (2006) ; Vers une raison écologique (2011).

 

 

Nous avons posé trois questions à Bernard Perret pour présenter ses recherches en quelques minutes

 

 

question 1

 

Q 2

 

question 3

 

 

 

 

 

 

Retour